Vous êtes ici : Home > Procédés > Ingénierie de matériaux inorganiques

Ingénierie de matériaux inorganiques

Téléchargez le contenu de cette page !

 

Les fluides supercritiques permettent de conduire différentes opérations unitaires pour la mise au point et la production de matériaux inorganiques pour : 

  • Synthétiser des matériaux hybrides à structure organiques / inorganiques
  • Elaborer des précurseurs de matériaux catalytiques constitués d’oxydes métalliques simples et mixtes à basses température
  • Elaborer des poudres céramiques à très haute surface spécifique
  • Elaborer des matériaux nanostructurés
  • Eliminer des adjuvants de synthèse de matériaux céramiques (solvant, liants, plastifiants...)
  • Renforcer des matrices poreuses de type céramique

Voir aussi :  imprégnation, nettoyage

Principaux domaines d'application

  • Céramique
  • Automobile  
  • Environnement et nouvelles énergies

Exemples de développement ou de production industriels

  • Imprégnation de catalyseurs dans les filtres à particule  
  • Fonctionnalisation de membranes céramiques 
  • Séchage et déliantage de pièces céramiques

Les principes d’ingénierie des matériaux par fluides supercritiques

L’ingénierie de matériaux par fluides supercritiques fait appel à différents procédés en milieu supercritique : l’imprégnation par CO2 supercritique, le séchage supercritique , l'hydrolyse en eau supercritique, la synthèse de poudres minérales amorphes ou cristallisées par les procédés SAS et RESS.

Ces procédés peuvent être utilisés seuls ou de manières combinée, par exemple :
- élaboration de particules microporeuses minérales par le procédé SAS
- séchage de la poudre en voie supercritique pour prévenir l'agglomération des particules.