Vous êtes ici : Home > Procédés > Elaboration de poudres

Elaboration de poudres

Téléchargez le contenu de cette page !

 

Le procédé d’élaboration de poudres par fluides ou CO2 supercritique permet de : 

  • Cristalliser un polymère
  • Pulvériser un solide ou des grains qui ne peuvent pas être broyés mécaniquement pour des raisons de sécurité (explosifs) ou physico-chimiques (ramollissement, élasticité, réagglomération ..)
  • Produire une poudre fine (de l’ordre du micron), monodisperse et homogène
  • Formuler des principes actifs pharmaceutiques
  • Optimiser le rendement principe actif /poudre

Les faibles températures utilisées (en général 40°C à 60°C) permettent de conserver l’intégrité chimique des molécules thermolabiles (sensibles à la chaleur). De plus, le CO2 supercritique est considéré comme un solvant vert.

Voir aussi : génération de particules

Principaux domaines d'application

  • Pharmacie
  • Cosmétique
  • Matériaux

Exemples de développement ou de production industriels

  • Elaboration de poudres pharmaceutiques FORMULPEX® (Laboratoires Pierre Fabre)
  • Nanocristaux de siromilus - StaniTab®
  • Production de poudres de lécithine de soja

Le principe d’élaboration de poudres par CO2 supercritique

Il consiste à solubiliser le matériau dans un solvant organique, puis à mettre en contact la solution ainsi formée avec un fluide supercritique (CO2 en général). Ce phénomène va entraîner la précipitation ou la recristallisation du matériau qui se présentera alors sous forme de poudre fine. Le fluide supercritique apparait comme un anti-solvant. Ce procédé est appelé SAS, pour Supercritical Anti-Solvant.

Un autre procédé basé sur le même principe consiste à pulvériser le matériau à solubiliser dans le solvant organique au sein d’un courant de CO2 supercritique. Cette opération se réalise en continu. Le procédé est appelé ASES (Aérosol Solvant Extraction System).